Le BPM au service de la compétitivité


Le modèle de chaîne de valeur, popularisé par Michael Porter dans son ouvrage référence “The Competitive Advantage”, s’avère être un outil essentiel dans la modélisation et l’organisation des activités d’une entreprise pour obtenir un avantage concurrentiel. Cette approche est décrite comme la série d’étapes par lesquelles un produit acquiert une valeur ajoutée, générant ainsi des bénéfices pour l’entreprise.

L’implémentation de modèles de chaîne de valeur fait intervenir le Business Process Management (BPM) pour optimiser l’efficacité, l’efficience, la collaboration et l’automatisation des activités de l’entreprise. En intégrant le BPM aux activités définies par la chaîne de valeur, une organisation garantit non seulement le bon fonctionnement de chaque activité de manière isolée, mais assure également une intégration transparente entre toutes ces activités.

Avantages procurés par le BPM:

La reconnaissance et la réponse aux nouvelles demandes des clients sont facilitées par la gestion des processus métier, qui se concentre de plus en plus sur les besoins des clients. Cette orientation client permet d’améliorer la satisfaction et la fidélisation des clients.

En optimisant les processus métier pour répondre aux besoins des clients, d’autres améliorations significatives peuvent être réalisées, conduisant ainsi à une meilleure productivité.

La fidélisation des clients est favorisée, ce qui représente un retour sur investissement plus important que l’acquisition de nouveaux clients. Les clients existants offrent souvent plus de profits à long terme.

La réduction des coûts est une conséquence directe de la gestion des processus métier, qui permet d’identifier et de supprimer les redondances, les problèmes de contrôle qualité et les coûts excessifs.

Les entreprises qui utilisent le BPM ont de meilleures chances de rester compétitives en rationalisant les processus, libérant ainsi des ressources pour l’innovation et le développement.

Le BPM contribue également à augmenter la productivité en identifiant les opportunités d’amélioration et en permettant une analyse objective des processus.

En outre, le BPM aide à atténuer les pratiques de micromanagement en documentant clairement les procédures opérationnelles standard, permettant ainsi aux employés d’exécuter leurs tâches avec clarté et autonomie.

Cette liste d’avantages du BPM est loin d’être exhaustive et laisse encore place à d’autres opportunités selon les cas et les situations. De plus, l’intégration du BPM avec d’autres systèmes tels que l’ERP, le CRM et le SCM permet d’améliorer la coordination et l’efficacité des processus au sein de l’entreprise, garantissant ainsi une meilleure satisfaction client et une plus grande compétitivité sur le marché.